Parquet massif, contrecollé ou stratifié ? Apprenez à faire la différence

Résumé : choix noble parmi les différents revêtements de sol proposés par le marché, le parquet massif est un véritable investissement qui procure une valeur supplémentaire à vos pièces.

Contrairement au parquet massif et au contrecollé, le parement du revêtement de sol stratifié (que l’on ne peut pas appeler « parquet ») n’est pas en bois. Il est constitué d’une image de bois protégée par une résine. Comment le reconnaître : regardez attentivement le sol, si vous découvrez des motifs qui se répètent sur plusieurs lames, pas de doute : c’est du stratifié. Ses avantages : dureté et résistance du parement sont normalisés (UPEC), usinage permettant en général une pose flottante rapide, aspect flatteur immédiatement après la pose, grand choix de coloris et de décors. Ses inconvénients : aspect dégradé à l’usage (jonction des lames, seuils, passages fréquents…) imposant un renouvellement complet : il n’est pas possible de le rénover ; sol très sonore en pose flottante ; enfin, l’aspect ne trompe pas un amateur de belles matières.
Le parquet contrecollé (« laminated », « laminat » pour nos voisins) est un parquet reconstitué en 2 ou 3 couches de bois apportant chacune ses qualités. Le parement est en bois noble qui lui donne son aspect. Qu’il soit haut de gamme « monolame » ou autrement « multifrise » (la frise est une planche usinée en lame de parquet), il est habituellement vendu avec une finition vitrifiée. Son procédé de fabrication industriel permet de le décliner en de nombreuses essences, teintes, variations d’aspects… En général, il est usiné pour une pose flottante rapide et économique. Si vous voulez éviter l’inconvénient d’un sol sonore, ou si vous avez un sol chauffant, il faudra alors le poser collé. L’épaisseur de la « couche d’usure » doit faire au moins 6 mm. Toutefois, il n’est pas envisageable de rénover un parquet contrecollé dégradé à l’usage ou par accident : vous devrez le remplacer entièrement. Attention au réassort pour remplacer quelques lames en cas de dégât localisé ; il est recommandé de conserver quelques colis d’avance au cas où le produit ne serait pas suivi chez le fabricant.

Le parquet massif est en principe usiné dans une seule frise de bois. Selon son épaisseur, il pourra être posé cloué sur lambourdes (la pose traditionnelle) à partir de 20 mm, ou collé, soit « en plein » soit « en cordeaux ». La pose collée est impérative en cas de chauffage par le sol. Il est proposé en largeurs traditionnelles de 70 ou 90 mm et en grandes largeurs : 140, 170 mm et plus. Le parquet massif est un matériau noble mais susceptible de déformations s’il n’est pas usiné et posé selon les règles de l’Art.
Le parquet massif est proposé soit brut de rabotage, soit pré-poncé, soit fini en usine – vernis ou huilé – avec ou sans préparation spéciale – brossé, vieilli, teinté etc. Contrairement aux autres revêtements, le parquet massif est un véritable investissement qui procure une valeur supplémentaire à vos pièces. Il est possible de le rénover plusieurs fois (et même de le « relooker » pour suivre la tendance).

Retour à la page précédente

ConnexionBois et Parquets de France • SARL au cpl de 11750 € - RCS Bx 479 327 975 - TVA FR65479327975 • Contact

Powered by Wordpress • Design by Sebastin Made free by Sponsor 1 | Sponsor 2.

backlinks